Ma première séance BDSM

  • Ma première séance avec un MAÎTRE date de quelques années, et plus bas vous comprendrez pourquoi pour moi le NOMBRE est SANS importance. Disons que je trouvais que je baisais quand même assez hard, mais j’étais loin de me douter ce que HARD voulais dire. Une fréquentation me demanda si j’étais ouvert au BDSM et qu’elle avait été soumise à un maître durant 4ans. Ne sachant pas c’était quoi, mais très curieux de nature, et surtout en ce qui touche la sexualité depuis ma tendre enfance, m’offrit une séance avec elle et un MAÎTRE qu’elle ne connaissait pas (aujourd’hui je me questionne sur le comment elle a trouvé SI BON si rapidement) mais bon c’est du passé et ça reste des détails inutiles. Seules conditions, observer et pas être dans les jambes. Nerveux, je crois autant sinon plus que elle, il arriva, se présenta, s’installa, caméra sur trépied, jouets bizarres… etc.  Puis le spectacles commença. Fuckmachine sur le sofa, elle hurlait de plaisir, puis sans dire un mot, il la leva puis lui tapa les fesse avec gants, paddle et flogger. Elle jouissait encore ou c’était des hurlement de douleurs? Dur à dire, mais elle aimait et j’aimais le spectacle. Puis il lui donna une pause, me demanda de le suivre à la cuisine, là, il me montra ce qu’il fesait avec  du gingembre 😉 … Et quelques explications sur tout ce qu’il fesait. Douleurs, plaisir, douleurs, plaisir … Quelques références comme le Marquis de Sade en lecture le temps de tailler son buttplug. Puis il l’attacha dans le lit, lui inséra le gingembre dans l’anus, et se mit à lui faire du fire-play… Là, elle voulait des queues ! Il la prit férocement dans sa chatte et lui ordonna de sucer son ami (moi), ce qu’elle fit et avec tant de plaisir et d’intensité. À partir de ce moment, je sus que ma vie vanille était ruinée. Mouhahahaha 3:)

Une bonne année se passa avec à peine quelques rencontres et expériences, mais ma soif de connaissances me plongea dans les recherches par-ci par-la sur cet univers infini de possibilités.

Soyez le premier à commenter